Vous êtes ici : Accueil > Usine d’incinération

Située à Passy (Haute-Savoie), l’usine d’incinération du SITOM est actuellement gérée par la SET-Mont-Blanc, une filiale de SITA-Suez. Composée d’une ligne d’incinération, sa capacité de traitement est de 60 000 tonnes / an. Les déchets incinérés proviennent des ordures ménagères issues du bac gris, des bennes "Incinérables" des déchèteries du territoire, des boues de stations d’épurations du territoire du SITOM ainsi que les Déchets Industriels Banals .

L’usine d’incinération a la certification ISO 14 001 depuis 2010 et ISO 50 001 depuis décembre 2015.
lien avec le site de SITA-Suez

Sous-rubrique

  • L’arrêté préfectoral et les rapports de la DREAL

    En tant qu’installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), l’usine de valorisation énergétique par incinération de Passy est soumise à une étroite surveillance en particulier quant à ses impacts environnementaux.
  • Principe de fonctionnement

    Les camions de produits entrant (déchets, boues, chaux, …) ou sortant (mâchefers, REFIOM, ferrailles, …) sont pesés sur un pont bascule automatique. Le quai de déchargement des déchets ménagers est entièrement couvert et maintenu en constante dépression afin d’éviter toute odeur à l’extérieur du site. D’un volume de 4 000 m3, la fosse de stockage reçoit les déchets après le pesage. Deux ponts roulants ont été installés afin d’assurer une homogénéisation des déchets à introduire dans le four. Les boues de station d’épuration sont déversées dans une trémie avant d’être reprises et stockées dans un silo étanche de (...)
  • Analyse des fumées et résultats

    L’arrêté préfectoral d’exploitation de l’usine d’incinération impose des limites au niveau des polluants rejetés dans les fumées. Des analyses doivent être réalisées en continu et d’autres sont effectuées 2 fois par an par un laboratoire extérieur agréé. Les résultats des analyses continues sont consultables sur le site internet de l’exploitant cliquez ici pour suivre le lien. Cliquez sur le document pour l’agrandir Depuis 2013, un système de mesure en semi-continu des dioxines-furannes a été mis en place (la nouvelle réglementation est obligatoire pour toutes les usines d’incinération). La concentration (...)
  • Tonnages

  • Surveillance de l’impact sur l’environnement

    Conformément à l’arrêté préfectoral d’exploitation de l’usine, l’exploitant doit réaliser annuellement un programme de surveillance par la réalisation de prélèvements à proximité de l’usine et sur un site de référence « témoin » éloigné de l’usine. Les prélèvements sont réalisés au niveau : de l’air des sols des végétaux (thym et choux) du lait des lichens des retombées atmosphériques Les concentrations de dioxines-furannes, de PCB-DL et de 13 métaux lourds (As, Cd, Co, Cr, Cu, Hg, Mn, Ni, Pb, Sb, Tl, V, Zn) sont recherchées dans chaque (...)
  • Réponses à vos questions