Le gaspillage alimentaire

C’est quoi le gaspillage alimentaire ?

Comment lutter contre

le gaspillage alimentaire ?

Les gourmets-bag

C’est quoi le gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire, c’est le fait de jeter des aliments encore comestibles. De la ferme jusqu’à la cuisine, le gaspillage alimentaire se produit tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Depuis la production agricole jusqu’à celui de la consommation, en passant par le stockage, la transformation et la distribution. Il constitue donc un véritable enjeu de société, environnemental, économique et social.

Quelques chiffres sur le gaspillage dans le monde : 

► 30 % des poissons et fruits de mer sont gaspillés ! 8 % sont rejetés en mer, le reste est abîmé lors de la distribution et du stockage.
► 45 % des fruits et légumes sont perdus lors de la production ! Cela est dû à des contraintes commerciales (non-ramassage lié aux lois du marché, calibrage) mais aussi en grande partie lors du transport à cause des chocs, lors du stockage et de la distribution.
► 22 % des viandes et produits laitiers n’arrivent jamais chez le consommateur ! En cause : une conservation insuffisante et une mauvaise gestion des dates de péremption.

On estime qu’un Français jette entre 20 et 30 kg de denrées alimentaires chaque année, dont 7 kg d’aliments non consommés encore emballés !

Répartition du gaspillage à domicile par produit :

► 24 % restes de repas
► 24 % fruits et légumes non consommés
► 20 % produits entamés
► 18 % produits non déballés, boissons, liquides alimentaires
► 14 % pain

Soit 430 euros en moyenne par foyer en France chaque années !

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Particulier

De nombreux conseils qui relèvent souvent du bon sens sont indiqués ci-dessous. Appliqués, ils évitent grandement le gâchis alimentaire !

 ► Avant les courses :

  • Faire l’inventaire de son frigo et des réserves,
  • Établir des menus sur la semaine,
  • Faire sa liste de courses,
  • Effectuer les courses plus souvent pour les adapter aux besoins,
  • Privilégier les circuits courts

► Lors des courses ou lors de « l’acte d’achat » :

  • ž Faire les courses après un repas,
  • Acheter selon les besoins,
  • Se tenir à sa liste de courses,
  • Choisir la juste quantité de produits (vrac, découpe),
  • Examiner les dates de péremption des denrées alimentaires,
  • Choisir les produits périssables (produits laitiers, viande…) ayant les dates de consommation les plus longues,
  • Respecter la chaîne du froid et ne pas l’interrompre (sélectionner les produits réfrigérés et surgelés en dernier, prendre une glacière surtout l’été),
  • Vérifier que l’emballage ne présente pas de défauts…

► Après les courses et au quotidien :

  • žRespecter les consignes de conservation des produits,
  • Bien ranger dans son réfrigérateur (y placer les produits frais le plus rapidement possible),
  • Organiser son réfrigérateur pour prendre les produits par date d’utilisation allant de la plus ancienne à la plus récente. Ranger à l’avant ce qui doit être mangé rapidement. Faites le test du rangement : Jeu du frigo
  • Ne pas confondre DLC (« date limite de consommation » avec la mention « A consommer jusqu’au… ») et DLUO (« date limite d’utilisation optimale » avec la mention « A consommer de préférence avant le… »),
  • Réutiliser des produits (pain perdu ou croutons, soupe, velouté, jus de fruit, confiture, tarte,…),
  • Accomoder/Cuisiner les éventuels restes de repas (cake, tarte, salade, riz au lait…),
  • Utiliser des récipients fermés plutôt que des sachets en plastique et des feuilles aluminium,
  • Congeler le surplus de plats cuisinés

Bon à savoir

Il existe plusieurs applications pour smartphone qui géolocalisent les commerces vendant/donnant leurs invendus, mais aussi pour gérer son réfrigérateur.

Professionnels

► Restaurants : proposer aux clients de repartir avec leurs restes.

► Commerçants : mettre en place une convention de don, à des associations pour la reprise des invendus alimentaires encore consommables et proposer des promotions pour les produits dont la date de péremption est proche.

Bon à savoir

Il existe plusieurs applications sur smartphone qui permettent de vendre/donner vos invendus.

Scolaires

En cantine, les repas ne sont pas toujours terminés par les élèves. En moyenne, en France, ce sont 167 grammes de nourriture par plateau et par élève qui sont jetés…

Pourtant, il en faut peu pour que les comportements changent ! Le SITOM intervient pour mettre en place des actions de sensibilisation en cantine et en classe :

► Mise en place d’un gâchimètre pour indiquer la quantité de déchets gaspillés tous les jours et la correspondance en terme de prix.

► Boîte à idées žpour les élèves sur les menus.

► Amélioration de la communication avec les élèves lors du service : ont-ils une petite ou une grosse faim?

► Utilisation des données de la campagne de pesée, comme support de cours en mathématiques.

Les Gourmets-Bag

On connaissait le « doggy bag », terme anglais désignant l’emballage dans lequel les clients d’un restaurant peuvent emporter les restes de leur repas. Voici le « gourmet bag », sa version française ! Lancé par le SITOM en juin 2017, le « gourmet bag » a pour objectif d’accompagner les restaurateurs dans leur démarche de réduction du gaspillage.