Les autres déchets

Textiles

Bouchons

Médicaments

Déchets d’activités de soins

Capsules
NESPRESSO

Stylos

Les textiles

Plus 800 tonnes de vêtements, linges de maison, maroquineries ou peluches arrivent encore à l’usine d’incinération. Afin de réduire ce chiffre, le SITOM, accompagné par l’entreprise TRI-VALLEES, propose différents points d’apport pour le dépôt de vos textiles.

Les bons gestes pour déposer en point d’apport !

Je peux déposer TOUS mes textiles et chaussures même usés, tâchés, troués ou déchirés. Tous mes articles peuvent être réutilisés ou recyclés, à condition qu’ils soient déposés propres et secs. Tout doit être placé dans un sac bien fermé.

Je ne dépose pas d’articles humides. Les articles déposés mouillés, même s’ils sont juste humides, risquent de contaminer tous les autres et de générer de la moisissure, rendant leur valorisation impossible.

Où trouver un point d’apport volontaires ?

Les points d’apport de la filière sont identifiés par le logo repère de la filière (indiqué ci-contre). Il garantit la traçabilité complète des articles que vous confiez aux opérateurs conventionnés avec l’éco-organisme  ECO-TLC. En France, on compte plus de 45 000 points…

Avant de vous débarraser de vos vêtements/chaussures, n’oubliez pas que plusieurs solutions sont possibles :

Je répare

Je répare

Je customise

Je customise

Je donne

Je donne à une personne ou une relation

Je revends

je revends

Je rapporte à un points d'apport volontaire

Je raporte à un point d’apport volontaire

Que deviennent nos textiles ?

Lorsque vous déposez vos textiles et/ou chaussures dans les bornes Tri Vallées :

► Les pièces en bon état sont revendues en friperies en France ou à l’étranger.
► Les articles non réutilisables sont transformés afin d’être valorisés en nouvelles matières ou en énergie.

Lorsque vous déposez vos textiles et/ou chaussures dans les antennes locales d’associations ou des ressourceries :
Une partie des TLC (textiles, linges et chaussures) en bon état est donnée aux plus démunis ou revendue à prix modique. Certaines associations effectuent aussi des travaux de réparation et les revendent pour générer de l’activité notamment pour les personnes en insertion et récolter des fonds pour leurs oeuvres sociales. Les TLC usés sont repris par des opérateurs de tri industriel en vue de leur réutilisation ou de leur recyclage.

Que deviennent vos textiles et chaussures usagés après avoir été triés ?

58,5% sont réutilisés

40,5% sont orientés vers le recyclage

Bon à savoir

Les textiles collectés qui ne peuvent pas être réutilisés tels quels sont recyclés de 4 façons différentes :
– coupés : en chiffons d’essuyage
– déchiquetés : en articles d’isolation, de rembourage…
– effilochés : pour produire de nouveaux textiles
– broyés : en matières premières secondaires

Points de collectes sur le SITOM

Tonnes d'Ordures Ménagères évitées en 2019

Kg de textiles collectés par habitant permanent

Les bouchons

Quels types de bouchons ?

L’association “Bouchons74” récupère deux types de bouchons:

► Les bouchons en plastique :

de bouteilles de lait, d’eau, de boissons gazeuses, de sirop, de jus de fruit, huile, vinaigre, vin, café, chocolat, lessive, assouplissant, détergent, dentifrice, shampoing, gel douche, médicaments, liquide vaisselle, déodorant, Nesquik,  etc..

 

► Les bouchons en liège :

des bouteilles de vin et les bouchons plastiques qui remplacent le liège.

.

 

Où déposer mes bouchons ?

On trouve dans notre région, 240 points de collecte pour les bouchons. Pour trouver le point le plus proche, n’hésitez pas à consulter la carte interactive sur le site de l’association «Les Bouchons 74» .

Que se passe-il une fois la collecte effectuée ?

Après collecte, les bouchons sont envoyés au siège de l’association situé à Duingt. Ils seront triés par un grand nombre de bénévoles avant d’être envoyés vers une usine de recyclage qui en contrepartie versera de l’argent à l’association.
Depuis la création des Bouchons74 en 2007, l’association a collecté 538 588 kilos de bouchons et a reçu la somme de 133 053 euros. Ces fonds ont permis de financer des actions spécifiques en faveur de personnes en situation de handicap, tout en participant à la réduction des déchets. En 2019, 81 actions ont pu être réalisées comme le don d’un fauteuil électrique ou la participation financière à l’aménagement d’une salle de bain.

Appel à bénévoles !!!

L’association manque de mains pour trier les bouchons ! Si vous êtes motivés pour devenir bénévoles, n’hésitez pas à contacter directement l’association au              07 71 28 16 16 

Que deviennent mes bouchons ?

Bon à savoir

Il faut entre 30 et 40 tonnes de bouchons pour financer un fauteuil… Alors lancez-vous dans la collecte des bouchons !!

Les médicaments

C’est l’association «Cyclamed», agréée par les pouvoirs publics, qui se charge de collecter et de valoriser les Médicaments Non Utilisés (M.N.U) à usage humain, périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies.

Elle a pour objectif de sécuriser l’élimination des Médicaments Non Utilisés (M.N.U.), afin de préserver l’environnement et la santé publique.

Les bons gestes pour déposer en point d’apport !

Trier ces médicaments régulièrement est important pour :
►  La santé : Faire le bilan de son armoire à pharmacie permet d’éviter les erreurs de traitements et/ou l’ingestion de médicaments périmés.En effet, les accidents médicamenteux sont responsables d’une hospitalisation sur dix en France (Soit 143 915 hospitalisations par an) et d’une intoxication sur deux chez les enfants.

► L’environnement : Les médicaments non utilisés ne doivent pas être jetés dans la poubelle d’ordures ménagères (elles peuvent être fouillées par des tiers) et encore moins dans les toilettes sous peine de polluer les sols, rivières et nappes phréatiques.

Le tri des médicaments

Médicaments collectés

Comprimés

Pommades, crèmes, gels

Sirops, ampoules

Aérosols, sprays, inhalateurs

Produits non collectés

Aiguilles et seringues usagées

Compléments alimentaires et dispositifs médicaux

Produits chimiques

Produits vétérinaires

Cosmétiques

Lunettes, prothèses

Thermomètres

Radiographies

Attention : Ne pas mettre les cartons d’emballage.

Télécharger l’application gratuite « Mon Armoire à Pharmacie » :

Traitement

L’incinération avec valorisation énergétique est la solution retenue pour éliminer en toute sécurité les Médicaments Non Utilisés (M.N.U.).

Que deviennent mes médicaments ?

Bon à savoir

–  Les études actuelles font état de la présence de résidus de médicaments dans les eaux usées urbaines, les eaux de surface et les eaux souterraines.
–  164g/hab/an de Médicaments Non Utilisés (M.N.U), périmés ou non, ont été valorisés soit 3 boîtes de médicaments /hab/an en sachant que 43 boîtes de médicaments sont achetées par hab/an en France.

Les déchets d’activités de soins

DASTRI est l’éco-organisme national qui collecte et traite les déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés (DASRI) perforants de 2 catégories de bénéficiaires :

► les patients en auto-traitement 

► les utilisateurs d’autotests de diagnostic des maladies infectieuses transmissibles.

C’est un éco-organisme atypique, financé en totalité par les industriels de santé, entreprises du médicament et fabricants de dispositifs médicaux (voir la liste des adhérents).
Il met à disposition des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic une solution de proximité simple et sécurisée pour l’élimination des déchets perforants qu’ils produisent et qui représentent un risque pour la collectivité.
À vocation d’abord sanitaire, l’éco-organisme entend néanmoins innover pour réduire les impacts environnementaux en tenant compte des spécificités et des contraintes de la filière.

Le tri de mes déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés

Les 12 catégories de piquants, coupants et tranchants (PCT)

Où rapporter ma boîte à aiguilles ?

Que deviennent mes déchets d’activités de soins ?

Comme pour les médicaments, l’incinération avec valorisation énergétique est la solution retenue pour éliminer en toute sécurité les déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés.

Les capsules Nespresso

Les capsules Nespreso se recyclent ! Boutiques, points relais, il existe aujourd’hui plus de 5500 points de collecte des capsules usagées en France. Sur le territoire du SITOM, vous pouvez les déposer en déchèterie ou dans différents commerces.

Pourquoi trier mes capsules ?

Voici quelques raisons :

Beaucoup d’objets du quotidien sont en aluminium : les canettes, les bombes aérosols, les pièces automobiles et également les capsules Nespresso. Le recyclage de vos capsules permettront la fabrication de nouveaux objets en aluminium.
De plus, le marc de café des capsules usagées est revalorisé de trois façons différentes ; son méthane est transformé en biogaz qui alimente la compagnie de bus «Connexion» de la ville de Nimègue, son CO2 est injecté dans les serres de la société OCAP entre les villes de Rotterdam et la Haye pour accélérer la croissance des fleurs et sa matière organique est utilisée comme compost ou engrais pour la filière agricole.
Enfin le recyclage de l’aluminium permet de limiter le gaspillage d’énergie nécessaire à la fabrication de cette matière et d’éviter de puisser dans les ressources naturelles (ex : bauxite) utilisées lors la création de l’aluminium.

Que deviennent mes capsules ?

Bon à savoir

Tonnes de capsules traitées chaque année

Tonnes de compost enrichi en marc de café chaque année

%

Des clients ont une solution de recyclage près de chez eux

Les stylos

Dans une démarche de réduction des ordures ménagères, le SITOM s’est lancé depuis l’automne 2015 dans la collecte d’instruments d’écriture mise en place dans les Mairies, les Communautés de communes ainsi que dans les établissements scolaires.

Après la collecte, les instruments d’écriture sont envoyés à Terracycle pour recyclage en arrosoirs, pots à crayon, poubelles de bureau … Chaque instrument fait l’objet d’un don de 1 centime par Terracycle, à une association ou école du territoire. Le choix du bénédiciaire de ce don est défini lors du comité syndical.

Voici les associations du territoire ayant bénéficiées d’un don depuis 2015 :

2016 = Le Jardin des Cîmes

2017 = Sur les traces de Frison Roche

2018 = Pour que Lana gravisse sa montagne

2019 = BeCyclable

Comment trier mes instruments d’écriture ?

Que deviennent mes stylos ?

Bon à savoir

– 4 100 points de collecte depuis le lancement de ce programme par l’entreprise Terracycle

– 18 037 772 déchets recyclés soit  253 671 euros d’argent récolté !