Le compostage

Qu’est-ce que le compostage ?

Le compostage est la décomposition des déchets organiques (épluchures, restes de repas…) par des micro-organismes (insectes, champignons, vers, bactéries…) en présence d’eau et d’oxygène.
En gros, en compostant chez vous, vous refaites l’équivalent de ce qui se passe au niveau du sol des forêts !

Le compost produit est riche, c’est un amendement organique qui permet d’améliorer la qualité du sol et de nourrir efficacement les plantes du jardin.
Saviez-vous que les déchets organiques représentent encore environ 1/3 de nos poubelles ?

Réduisez, compostez … N’hésitez plus !

Pourquoi composter ?

30% du volume des poubelles domestiques sont constitués de déchets biodégradables. Cela représente environ 40 à 70 kg par habitant par an !

Une des solutions pour offrir une seconde vie à ces déchets est le compostage. Cette pratique s’inspire du processus de régénération dans la nature. Divers décomposeurs (bactéries, champignons, vers rouges du fumier et bien d’autres) vont transformer la matière en humus.

Les avantages du compostage :

  • Réduire les déchets et les coûts de traitement : la collecte et le traitement des déchets mais aussi la fabrication et l’acheminement des engrais génèrent des pollutions.
  • Nourrir la terre : les végétaux, une fois morts, se décomposent sur place. Ils se transforment en humus et en sels minéraux. Ces derniers servent de nourriture pour une nouvelle génération de plantes.
  • Économiser : Les coûts de traitement des déchets sont élevés. Ils sont payés par les usagers.

%

de nos Ordures Ménagères sont compostables

– Bon à savoir – 

Que vous soyez en maison, en immeuble, à l’école ou au travail, il y a toujours une solution pour composter.

Le compostage domestique

Le compostage
en pied de résidence / de quartier

Le compostage en milieu scolaire

Le compostage en milieu professionel

Les bons conseils

Comment obtenir un composteur ?

LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE

Vous êtes un particulier avec un jardin :

Vous pouvez réaliser le compostage  :

  • sur terrain plat en contact direct avec la terre : les décomposeurs pourront ainsi s’implanter plus facilement
  • sur une zone semi-ombragée
  • proche de la maison pour faciliter le dépôt des déchets.

En fonction de la superficie du terrain, le compostage peut être réalisé en tas ou en bac.

Composteur bois
(notice)

Composteur plastique
(notice)

Foyers équipés de composteurs depuis 2009

Tonnes d'Ordures Ménagères détournées en 2021

– Bon à savoir – 

Depuis 2009, le SITOM propose la vente  de composteurs (en bois ou en plastique) au tarif subventionné de 15 euros avec une petite poubelle de 10 L offert.

LE COMPOSTAGE PARTAGÉ

Vous habitez en immeuble ou en maison de ville :

Pas de problème, le compostage peut se réaliser à l’échelle collective, en pied d’immeuble (lorsqu’il y a un espace vert) ou en quartier (quand il n’y a pas d’espace vert dans la résidence).

Les sites partagés sont composés de minimum 3 bacs.

Le SITOM vous aide à monter le projet, installe gratuitement les composteurs au-delà de 6 foyers intéressés puis réalise un suivi régulier du site.

Les clefs d’une bonne réussite :

– une adhésion des ménages concernés (un sondage préalable ou une validation en AG est nécessaire),
– une bonne organisation et une implication des participants parla désignation de référents,
– au moins 2 référents bénévoles sont nécessaires sur chaque site.

Site de compostage de quartier.

Site de compostage collectif en pied d’immeubles à Sallanches.

Réserve de broyat de branches
à chaque nouvel apport, ajoutez du broyat pour éviter le tasement du compost.

Dépôt
Ici vous déposerez vos déchets.

Maturation
Les déchets sont transférés dans ce bac quand celui de dépôt est plein. Quelques mois plus tard, il y aura du compost mûr.

Sites de compostage de quartier

Sites de compostage collectif en pied d'immeuble

– Bon à savoir – 

Le compostage partagé ne représente aucun coût pour les habitants (au-delà de 6 foyers intéressés).
Pour le compostage de quartier : c
‘est la commune qui met à disposition le terrain et qui approvisionne la matière sèche.

LE COMPOSTAGE EN MILIEU SCOLAIRE

Vous travaillez dans un établissement scolaire :

Les établissements concernés :

► Écoles élémentaires, collèges et lycées
► Centres d’accueil et de formations (MFR/IME)
► Crèches et micro-crèches
► Accueil de loisirs et périscolaires

Comment faire ?

► Prenez contact avec le SITOM pour un diagnostic.
► Le SITOM installera ensuite les composteurs et fournira le matériel necessaire.
► Une formation aux personnels de la restauration de l’établissement et des élèves (animations de 1h30 par classe) est proposée.
► Un suivi mensuel est effectué avec pour objectif de rendre le site autonome.

Sites de compostage en établissements scolaires

– Bon à savoir – 

Le dispositif ne représente aucun coût pour les établissements scolaires sous réserve d’un projet pédagogique associé. Il est totalement subventionné par le SITOM.

LE COMPOSTAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

Vous travaillez dans un établissement professionnel :

Les établissements concernés :

► Restaurants (dont restaurants en altitude) et auberges
► Cuisines centrales privées
► Bureaux
► Magasins
► Maisons de retraite privées

Comment faire ?

► Prenez contact avec le SITOM pour un diagnostic.
► Le SITOM installera ensuite les composteurs et fournira des bioseaux, une petite pelle, une griffe et un aérateur.
► Les référents de site et personnels bénéficieront d’une formation gratuite. Un suivi régulier sera effectué

Sites de compostage en établissements professionnels

– Bon à savoir – 

L’achat des composteurs est subventionné par le SITOM. Ces derniers sont vendus au tarif preférentiel de 15€ pour un composteur 400L et 30€ pour un 800L.

LES BONS CONSEILS

Une méthode à appliquer :

1.
Je verse mes déchets
(pas d’apport supérieur à 20 cm).

2.
J’étale et je mélange avec la
couche superficielle 
(sur les 20 premiers cms).

3.
Je recouvre de matière structurante et carbonée : broyat de branches, feuilles mortes, copeaux de bois…

Quels déchets composter ?

En domestique :

Vous pouvez aussi ajouter une partie de vos déchets de jardin.
► racines de plantes, feuilles mortes, écorces d’arbres, fleurs fanées, foin, paille, mousses, lichens, copeaux de bois, branchage de petites tailles… 

En collectif :

Pour faciliter le travail des référents et ne pas surcharger les composteurs, ne sont acceptés dans les composteurs collectifs que les déchets de cuisine.

 

– Bon à savoir – 

Le piège des sacs dits « compostables » : interdits dans le composteur, ils sont composés de 30% à 80% de matières biosourcées, le reste étant du plastique ! À la maison, il est très difficile d’obtenir l’ensemble des conditions nécessaires à leur dégradation.

Vos questions / nos réponses !

Que faire si mon compost sent mauvais ?

Un bon compost ne sent pas mauvais. En cas d’odeurs nauséabondes, brassez-le une fois par semaine afin qu’il soit suffisamment aéré et veillez à équilibrer vos apports (50% de matières humides comme les déchets de cuisine + 50% de matières sèches comme les feuilles mortes)

Comment savoir si mon compost est prêt à l’emploi ?

Un compost mûr se caractérise par un aspect homogène, une couleur sombre et une agréable odeur de terre de forêt. Sa texture est fine et friable.
Vous n’arrivez plus à identifier les déchets de départ à l’exception des déchets qui se décomposent difficilement (noyaux, coquillages…). En cas de doute, vous pouvez tester votre compost en semant des graines de cresson. Elles germeront en 1 semaine si votre compost est mûr.

De quelles manières puis-je utiliser mon compost ?

– Vous pouvez utiliser votre engrais naturel de jardin comme amendement organique, pour votre pelouse par exemple. Dans ce cas, épandez-le en fines couches puis incorporez-le par griffage.
– Le compost fait aussi un excellent support de cultures pour votre jardin d’agrément (semis, rempotage, plantations, pelouse par exemple). Dans ce cas, épandez-le en fines couches puis incorporez-le par griffage ou binage.
– Enfin, vous pouvez l’utiliser pour vos plantes intérieures à condition de mettre 1/3 de compost et 2/3 de terre.