Les bons gestes

Acheter en vrac ou à la coupe

Réduire sa consommation de Plastique

Entretenir et réparer

Coller un Stop-pub

Préférer l’eau du robinet

Utiliser les ressourceries

Acheter en vrac ou à la coupe

Pourquoi ?

Faire mes courses sans m’encombrer des emballages et en ne prenant que la juste quantité, c’est possible : il me suffit d’acheter à la coupe, au détail ou en vrac… ça peut également être une bonne façon de faire des économies sur de nombreux produits.
Et en plus, en achetant des produits à la coupe ou en vrac, je peux réduire mes déchets d’emballages !

Comment ?

► Pour mes achats de charcuterie, boucherie, crèmerie, poissonnerie… je commence par les rayons qui servent à la coupe ou au détail.
► Pour les fruits, légumes, légumes secs, céréales… je préfère les produits en vrac que je conserve ensuite au sec dans des boîtes adaptées sur lesquelles j’inscris les indications pratiques comme la date de péremption, la durée de cuisson…
► Pour le petit outillage (vis, clous, boulons…), je regarde si le produit existe en vrac.
► Je regarde également pour les détergents, les produits vaisselle car certains sont maintenant disponibles en vrac. 

En bref

Avec les produits à la coupe, au détail ou en vrac, j’achète la juste quantité et je limite mes déchets d’emballage.

Réduire sa consommation de plastique

En France, le recyclage des emballages plastiques (26%) arrive loin derrière le verre (85%) et les papiers cartons (65%).

69% des bouteilles en plastique échappent encore au recyclage sur notre territoire !

Rappel des consignes du tri du plastique dans les vallées du Mont-Blanc

Voici quelques gestes à adopter pour réduire nos achats d’objets en plastique :

► Achetez en vrac
► Préférez l’eau du robinet et utilisez une gourde
► Entretenez et réparez vos objets en plastiques (mixeur, grille-pain…)
► N’oubliez pas votre sac cabas réutilisable en allant faire vos courses

Bon à savoir

26% seulement des emballages plastiques collectés sont actuellement recyclés en France
2022 : C’est la date à laquelle l’extension des consignes de tri à tous les plastiques devrait être appliquée à 100% du territoire français
6 milliards de bouteilles en plastique consommées chaque année en France
55% des emballages plastiques collectés doivent être recyclés à l’horizon 2030. C’est le nouvel objectif fixé par l’Union Européenne.

Entretenir et réparer

S’ils sont en bon état, vos appareils peuvent être donnés à des associations (Alpabi à Sallanches, La Croix-Rouge, le Secours Populaire) ou des ressourceries (ex: Ressourcerie du Bocher aux Houches, Ressourcerie de Flumet)

Vous pouvez également l’échanger contre un autre objet pour cela passer votre annonce sur le site internet d’Eco-systèmes.

S’il peut être réparé, rendez-vous directement chez un professionnel ! (Liste des SAV près de chez vous sur le site Eco-systèmes).

Enfin si votre appareil électronique n’est plus utilisable, trouvez la déchèterie la plus proche, car certaines pièces pourront être recyclées par Eco-Systèmes.

Coller un stop-pub

Qu’est-ce qu’ un “STOP-PUB” ?

Nos boîtes aux lettres se trouvent souvent remplies par des prospectus, publicités ou journaux gratuits qui y sont déposés sans nous être spécifiquement adressés. Moins de prospectus dans votre boîte aux lettres, c’est possible !

Il suffit d’apposer sur celle-ci un autocollant ou une étiquette « Stop Pub », mentionnant le refus de recevoir ce type d’imprimés. L’information des collectivités continue cependant à être distribuée. Il n’y en a pas un officiel, le tout est que le message soit clair.

Pourquoi coller un “STOP-PUB” sur sa boîte aux lettres ?

C’est d’abord un geste pour la protection de l’environnement : les 40 Kg de papier annuels déposés en moyenne dans les boites aux lettres ont en effet nécessité eau, énergie et matières premières pour leur fabrication et ils augmentent le volume de nos déchets. Les imprimés reçus dans les boites aux lettres sont également accessibles sur internet.

C’est aussi un geste économique : le consommateur paie la publicité mais c’est le contribuable qui paie son élimination. Quant aux inconditionnels de la version papier, n’oubliez pas de jeter vos imprimés dans la poubelle avec une signalétique jaune après utilisation !

Où se procurer un “STOP-PUB” ?

Le SITOM des Vallées du Mont-Blanc propose des « stop-pub » :
►  A l’accueil des Mairies des 20 communes de son territoire
► Sur ses stands d’animation lors de différentes manifestations
► Sur demande au SITOM par voie postale au : 269 rue des Egratz – 74190 PASSY

Préférer l’eau du robinet

Pourquoi boire l’eau du robinet ?

Diminuer de 10kg par personne et par an le poids de sa poubelle (la consommation d’eau en bouteille représente de l’ordre de 10 à 20 millions de m³ de déchets par an au niveau national, soit 2 à 3 m³ de déchets pour une famille).

Économiser des ressources naturelles liées à la production des emballages.

Faire des économies : l’eau du robinet coûte 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille. Sur une année, avec une consommation de 1,5 l par jour cela peut représenter jusqu’à 200 euros par personne.

Utiliser les ressourceries

Donnez une seconde vie aux objets !

Nous avons tous beaucoup d’objets inutilisés au fond de nos placards.

Pour éviter de les jeter alors qu’ils sont encore en bon état, les ressourceries se proposent de les collecter afin de les donner ou de les revendre. Ces structures, qui n’ont aucun but lucratif, sensibilisent aussi le public à la réduction des déchets.

Où trouvez une ressourcerie sur le territoire du SITOM ?

Il existe deux ressourceries sur le territoire du SITOM :
– Flumet (Communauté d’Agglomération Arlysère)
– Déchèterie du Bocher (Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc)

 

Pour plus d’infos :
laressourcerieduvaldarly.com
cc-valleedechamonixmontblanc.fr, rubrique Actualités